Évaluatio des capacités fonctionnelles

Évaluation des capacités fonctionnelles et de travail (ECF / ECT)

​Cette évaluation s’adresse aux personnes dont la participation dans les diverses activités du quotidien (travail, loisirs, tâches domestiques, soins aux enfants, etc.) est partiellement ou complètement limitée par des limitations fonctionnelles ou physiques (permanentes ou temporaires). 

Notre clinique a développé un protocole, basé sur les plus récents résultats probants, permettant d'évaluer rigoureusement la condition du travailleur. 

 

De plus, l'évaluation mène généralement à diverses recommandations permettant d'augmenter le niveau de participation de la personne dans ses activités prélésionnelles via : 

  • Enseignement de techniques d’hygiène posturale, de conservation d’énergie, de gestion de la douleur et des saines habitudes de vie ; 

  • Réactivation physique et réentrainement contextualisée ;  

  • Développement de stratégies de gestion de stress ;

  • Modification et adaptation de la tâche (dosage, marge de manoeuvre. 

 

L'approche chez Ergo autonomie se veut une approche individualisée. Une étroite collaboration est valorisée et chaque individu est expert de son domaine, incluant, le travailleur. Celui-ci est, par ailleurs, invité à réfléchir à la façon dont il pourrait réguler son activité de travail afin de la rendre réaliste. Ceci ayant pour but de maintenir l'identité du travailleur qui parfois, en raison de la durée de l'arrêt de travail, tend à se perdre et laisse place à de l'anxiété. De plus, cette réflexion proactive envers les possibilités de réinsertion au travail, en santé, favorise le sentiment d'efficacité personnelle. Ainsi, des stratégies d'autogestion sont enseignées afin que le travailleur reprenne un pouvoir sur « la douleur / incapacité » et ainsi, réussisse davantage à organiser ses journées de sorte à reprendre plaisir à effectuer ses activités.

À la lumière des conclusions, il est parfois possible qu'une visite du poste de travail par l'ergothérapeute soit effectuée afin de valider l'exigence du travail. Ceci permet d'identifier des objectifs spécifiques pour le travailleurs et créé un premier contact avec l'employeur. Il est bien démontré que plus tôt il y a concertation entre les différents acteurs de la réadaptation (conseiller en réadaptation, professionnels de la réadaptation, travailleur et employeur), Lorsque cela est possible, un retour au travail est effectué sous la supervision de l’ergothérapeute afin que celui-ci soit permanent, sécuritaire et durable. 

Rôles des membres de l’équipe 

 

Client : participer activement à sa réadaptation.  

 

Ergothérapeute : Évaluer l’exigence du poste de travail (temps, lourdeur, cadence, etc.) et simuler spécifiquement ces tâches en clinique afin d’améliorer les postures, l’endurance et développer des stratégies facilitant la réalisation des tâches. Offrir divers enseignements sur la gestion du stress, de la douleur, des habitudes de vies, etc. 

Et si la douleur est trop importante, en quoi puis-je bénéficier de cette évaluation ?

Il a été démontré que l’exercice est à la base du succès de la réadaptation. En effet, lorsque la douleur est vécue au quotidien, elle entraine un découragement et un évitement des activités jugées « douloureuses ». « Plusieurs personnes souffrant de douleur chronique ne sont plus en forme, leurs muscles sont « déconditionnés ». Plusieurs manquent aussi d’endurance. » (AQDC, 2017). Toutefois, il est bien démontré que l’exercice favorise la circulation, « le tonus musculaire, la guérison des tissus et l’endurance, de même qu’à réduire la peur du mouvement. » (AQDC, 2017) « Certains mouvements peuvent augmenter la douleur, s’il y a sensibilisation du système nerveux. Parfois, lorsque des mouvements particuliers déclenchent la douleur, vous pouvez essayer de les éviter. À ce moment-là, vous pouvez utiliser une réponse protectrice anormale ou effectuer des mouvements anormaux qui peuvent entraîner une utilisation excessive et des entorses dans des endroits du corps qui n’étaient pas touchés initialement. Ce type de douleur chronique peut être soulagé en effectuant prudemment des mouvements que vous avez évités à cause de la peur d’une blessure ou d’une nouvelle blessure. Si vous êtes dans un programme supervisé d’activités, vous devriez être soumis graduellement à des mouvements normaux. Cela pourra diminuer sensiblement votre peur de la douleur ou du mouvement. Vous pourrez ainsi contribuer à éviter une nouvelle blessure.L’exercice thérapeutique peut également vous aider à améliorer votre humeur, à augmenter votre énergie et votre estime de soi.» (AQDC. (2017). Les thérapies physiques. Retrouvé à l'URL:https://douleurchronique.org/gestion-de-la-douleur-chronique/therapies-physiques/)

Services offerts pour CNESST, SAAQ, Assureurs, privé.

2381 rue Principale Ouest, suite 100

Magog (Québec) J1X 0J4

info@ergoautonomie.com

Krystel Parenteau, ergothérapeute

Tel: 819 820.9418

Tel: 819 843.5656

Fax: 819 843.8394

Membre de l'Ordre des ergothérapeutes du Québec (OEQ)

Professional Development Programs Harvard Extension School

Certificate od Completion, Women in Leadership: Online Program for emerging Leaders (2020)

© 2019 Touts droits réservés à ErgoAutonomie